print preview

L’organisation du Réseau national de sécurité

Palais du Parlement
Les écussons des cantons au Palais du Parlement

La Confédération et les cantons sont représentés de manière paritaire dans les organes du Réseau national de sécurité. Des représentants des villes, des communes ou de l’économie privée peuvent aussi participer aux groupes de travail du Réseau national de sécurité.

La plateforme politique et la plateforme opérative constituent les organes permanents du Réseau national de sécurité. Elles traitent, selon un agenda arrêté, des thèmes en rapport avec la politique de sécurité qui concernent à la fois la Confédération et les cantons et qui nécessitent d’être coordonnés.
Les organes du réseau national de sécurité interviennent principalement avant et après une crise, en particulier au niveau stratégique.

Plateforme politique

Dans la plateforme politique, les chefs du Département fédéral de justice et police (DFJP) et du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) ainsi que les présidents de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) et de la Conférence gouvernementale des affaires militaires, de la protection civile et des sapeurs-pompiers (CG MPS) sont représentés.
La plateforme politique est informée des dossiers de la plateforme opérative et des groupes de travail. Elle délibère au sujet de propositions et prend, si nécessaire, des décisions. La plateforme politique n’a pas de compétence décisionnelle, mais peut émettre des recommandations à l’intention des organes de décision politiques de la Confédération et des cantons.

Plateforme opérative

La plateforme opérative du RNS se compose de six représentants de la Confédération et de six représentants des cantons, issus du domaine de la politique de sécurité. Elle siège sous la direction du délégué de la Confédération et des cantons pour le Réseau national de sécurité. Elle traite les points inscrits dans l’agenda de politique de sécurité du Réseau national de sécurité selon les directives de la plateforme politique. La plateforme opérative délibère sur les sujets, les coordonne et s’efforce de trouver un consensus entre la Confédération et les cantons. Elle transmet les propositions et prépare les dossiers de la plateforme politique.

Membres de la Confédération : le directeur de l’Office fédéral de la Police (fedpol), le directeur du Service de renseignement de la Confédération (SRC), le chef de l’Etat-major de l’armée, le directeur de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP), le chef de la politique de sécurité du Secrétariat général du DDPS, le directeur général des douanes.

Membres des cantons : le secrétaire général de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le secrétaire général de la Conférence gouvernementale des affaires militaires, de la protection civile et des sapeurs-pompiers (CG MPS), le président de la Conférence des commandants des polices cantonales de Suisse (CCPCS), le président de la Conférence des responsables cantonaux des affaires militaires, de la protection de la population et de la protection civile (CRMPPCi), le président de la Conférence des instances de la Coordination suisse des sapeurs-pompiers (CI CSSP), le président de la Société des chefs de police des villes de Suisse (SCPVS).

Groupes de travail

En cas de besoin, la plateforme politique ou la plateforme opérative institue des groupes de travail temporaires pour le traitement de thèmes spécifiques. Outre des représentants de la Confédération et des cantons, des représentants des communes et de l’économie privée peuvent intégrer les groupes de travail. 

Organigramme Réseau national de sécurité RNS, 01.01.2016
La plateforme politique et la plateforme opérative constituent les organes permanents du Réseau national de sécurité. La Confédération et les cantons sont représentés de manière paritaire dans les organes du Réseau national de sécurité. Outre des représentants de la Confédération et des cantons, des représentants des communes et de l’économie privée peuvent intégrer les groupes de travail.


Réseau national de sécurité Secrétariat
Maulbeerstrasse 9
CH-3003 Berne
Tél.
+ 41 58 462 20 29

Formulaire de contact

Réseau national de sécurité

Secrétariat
Maulbeerstrasse 9
CH-3003 Berne